Pós-doutorado

U

SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES SORBONNE

Laboratoire de recherche: Centre d’études sur l’Actuel et le Quotidien – CEAQ

LA CONSTITUTION DE TRIBUS DANS L’HYBRIDISME TECHNOLOGIQUE NUMÉRIQUE : UNE POSSIBILITÉ DE RÉ-ENCHANTER LES MONDES ? (2013)

RESUME:

Le thème de ce projet porte sur la constitution de tribus dans l’espace numérique virtuel au travers de la coexistence de nature numérique virtuelle entre les êtres humains dans les processus d’interaction. Ainsi, la problématique que suscite cette recherche consiste en: « Comment survient la constitution de tribus dans la perméabilité des frontières entre le physique et le virtuel, dans le contexte de l’hybridisme technologique numérique, et comment cette constitution peut consister en un ré-enchantement des mondes? ». L’objectif du projet est de réfléchir sur la manière dont se constituent les tribus dans le contexte contemporain, dans lequel les frontières entre le réel et le virtuel sont perméables, et si cette constitution permet le ré-enchantement des mondes.

Pour cette réflexion seront utilisés les concepts :

  • de « milieu » représentant l’espace de coexistence à travers le référentiel théorique proposé par Santos, Castells, Maturana et Varela,
  • de « technologies numérique » selon Lévy et Rabardel, au travers de la technologie-concept « Espace de Coexistence Numérique Virtuelle (ECODI) » qui a été systématisée par Schlemmer et al. et Schlemmer,
  • de « tribus » comme nouvelle forme d’organisation sociale articulée autour des comportements dans lesquels l’« ethos », l’affection et l’émotion sont considérés comme éléments clés pour la reconstitution des agrégations à travers les communautés, abordée par Maffesoli.

La recherche est de nature exploratrice, car elle consiste à découvrir de nouveaux espaces d’agrégation sociale qui se configure dans un espace numérique virtuel, ayant pour but la mise en évidence de la constitution de tribus dans le ré-enchantement des mondes. La problématique sera explorée à partir des données empiriques déjà recueillies dans deux réalités distinctes : le Brésil et la France. Ces données empiriques sont les enregistrements des participants dans les processus d’interaction pendans les cours développés dans les espaces numériques virtuels.

MOTS-CLES:

Espace de coexistence. Hybridisme technologique numérique. Tribus. Ré-enchantement du monde.